La coupe sur cheveux secs

Couper sur cheveux secs c’est vieux comme le monde. Et aujourd’hui, c’est devenu un phénomène de mode. Pourtant, 95% des coiffeurs ne sont pas formés à couper sur cheveux secs. Couper sur cheveux secs c’est être :

  •  Irréprochable en géométrie dans l’espace,
  • Spécialiste en matière et donc en texture.

La géométrie dans l’espace

La géométrie dans l’espace, c’est comme la construction d’une maison. Après la consultation réalisée avec le ou la cliente, il faut que les fondations (longueurs périmétriques), les murs et le toit soient à la bonne longueur pour définir la forme de la coupe.

La texture

Texturiser le cheveu c’est apporter des effets dans les longueurs pour permettre à la coupe de mieux se placer. De plus, cela multiplie la durée de la coupe par deux et permet à la cliente de se coiffer plus facilement et en moins de temps.

Globalement, la texture c’est comme la décoration intérieure d’une maison. Elle vous correspond et vous est personnelle. C’est pourquoi, la géométrie et la texturisation sont tout aussi importantes, car n’utiliser que la géométrie c’est réaliser 50% de son travail et obliger le client à faire un brushing pour être coiffé correctement. Est-ce que les client(e)s ont envie de cela ? Je ne crois pas, j’en suis même sûr.

De ce fait, la texturisation a été une révolution dans le monde de la coiffure, sans la texture notre métier n’a plus aucun sens. Elle est indispensable pour le confort et le bien-être des client(e)s.

Que permet la texturisation ?

La texturisation permet :

  • La diminution de la consommation d’eau pour la réalisation des shampoings et après-shampoings.
  • De faciliter les shampoings, les masques, les conditionneurs et l’application des produits coiffants.
  • De simplifier la réalisation des coiffages, des brushings et de donner un effet naturel.
  • D’équilibrer et d’homogénéiser les matières.
  • D’aider à la réalisation des géométries.
  • De donner de la direction.
  • D’apporter du volume.
  • De retrouver de l’ondulation sur des cheveux longs à très longs.
  • De mélanger ou d’atténuer des mèches trop marquées.
  • Aux cheveux de capter la lumière pour une meilleure brillance.

Travailler la matière, pourquoi ?

Travailler la matière, c’est donner des effets dans les longueurs, sans les couper, pour lui permettre de mieux se placer et se coiffer. Ainsi, la tenue de la coupe dans le temps est multipliée par deux.

De plus, le travail de la matière permet également d’obtenir la texture parfaite. Cela s’obtient en utilisant différentes techniques de texturisation. Bien que certaines techniques de texturisation ne puissent être utilisées que sur cheveux mouillés. Le confort du client est primordial et essentiel.

Coupe sur cheveux secs, l’intérêt ?

Par conséquent, associer géométrie et texture c’est répondre à la demande des client(e)s d’aujourd’hui qui ne viennent plus que 2 fois par an pour couper leurs cheveux. Mais c’est aussi être dans l’air du temps et être différent. Pour cela, la coiffure de la rue est une vraie source d’inspiration pour les coupes sur cheveux secs, de même que les coiffages qui se veulent faciles et rapides.

En outre, couper sur cheveux secs c’est utiliser des techniques de coupe comme : « Le couper glisser », qui ne laisse pas de démarcations ou de barres. Tandis que, des méthodes, telles que : le piquetage et le couper droit ne doivent pas être utilisés pour une coupe sur cheveux secs car ces méthodes créent des barres dans les cheveux.

Pour mieux comprendre la coupe sur cheveux secs

En règle générale, sur une tête humaine, nous avons  des densités de cheveux différentes. Il existe donc des zones sur le cuir chevelu où les cheveux sont plus ou moins denses, plus ou moins épais. Ainsi que des matières ou textures différentes, comme par exemple :

  • Les boucles, et les waves inégales.
  • Des cheveux à double ou triple texture.
  • Des volumes inégaux.
  • Les cheveux sans volume.
  • Les cheveux sans mouvement et sans ondulation.
  • Des cheveux trop volumineux.
  • Les cheveux indomptables et incontrôlables.
  • Des coiffures ou des brushings qui ne se maintiennent pas longtemps.

À ce jour, les techniques de texturisation s’utilisent sur cheveux secs ou mouillés et sur tous types de longueurs. En somme un bon coiffeur doit savoir couper sur cheveux secs et mouillés.

FAQ cheveux secs

Quel shampoing utiliser pour des cheveux secs ?
 

Pour les cheveux secs, je conseille le shampoing de la gamme de produits naturels, « Mon Shampoing ». C’est un shampoing neutre, sans paraben, sans silicones et sans sulfates, enrichi en kératine végétale. Car la kératine végétale protège les cheveux contre les agressions extérieures telles que la pollution, le séchage, les UV, l’eau de mer et renforce leur imperméabilité. De plus, il redonne également force, élasticité et brillance au cheveu.
La kératine permet alors de relancer la régénération naturelle du cheveu, qui est souvent agressé par les colorations chimiques, les lissages, les permanentes, les brushings, etc…
Enfin pour donner un coup de fouet vous pouvez rajouter dans le shampoing un booster spécial cheveux secs aux 3 huiles. Les huiles de lavande, de géranium et d’argan vont nourrir et hydrater en profondeur vos cheveux. Cette gamme de produits personnalise vos shampoings et vos soins en fonction de vos problématiques capillaires.

Comment hydrater et réparer les cheveux secs ?

L’eau c’est l’élément essentiel pour bien hydrater vos cheveux qui seront ainsi plus doux, faciles à démêler et brillants.
Pour les cheveux bouclés, frisés ou crépus, on hydrate durablement en utilisant des soins hydratants quotidiens tels que le Curl Cream, le Curl Styling Gel ou le Defining Gel de la gamme « Boucleme ». Vous gagnerez donc en élasticité, vos boucles seront plus toniques et mieux définies.
Pour les cheveux raides à souples, je conseille le soin naturel après-shampoing sans paraben, sans silicone enrichie en kératine végétale de la gamme « Mon Shampoing ». Il est possible de le personnaliser en incorporant un booster composé de 3 huiles essentielles et végétales pour accentuer l’effet.
On peut également incorporer un booster pour cheveux secs, cheveux colorés ou pour les blonds. N’hésitez pas à associer les boosters en fonction de votre type de cheveu, pour une chevelure au toucher soyeux, au parfum agréable et à la brillance extraordinaire, sans l’alourdir.

Comment réparer ses cheveux ?

Réparer un cheveu c’est le nourrir pour le rendre plus fort grâce notamment aux soins comme :
– le « masque nourrissant pour tous types cheveux » à la kératine et baie de Goji (antioxydants) au parfum figue et fleur (Mon Shampoing). Appliquez après le shampoing. La baie de Goji calme les démangeaisons, ralentit la chute des cheveux, prévient les pellicules et retarde leur blanchiment. La kératine permet de réparer et de renforcer le cheveu pour qu’il reste long et en bonne santé.
– le « masque soin intense » à l’huile de coco et de camélia, parfum abricot. L’huile de camélia nourrit, protège, assouplit et adoucit le cheveu. Tandis que l’huile de coco nourrit en profondeur pour une hydratation en profondeur.

Comment réparer des cheveux bouclés secs ?

Plus fragiles et secs que les autres types de cheveux, les cheveux bouclés, frisés et afro exigent des soins spécifiques. Ces types de cheveux nécessitent des ingrédients nourrissants et pénétrant capables d’hydrater et de renforcer la cuticule de l’intérieur vers l’extérieur. C’est pourquoi, je recommande les produits de la gamme Bouclème. Voici les produits que je vous conseille :
– le Curl Conditionner : ce revitalisant pour boucles super hydratant renforce et protège les cheveux des facteurs de stress environnementaux. Et apporte aussi douceur et brillance aux boucles sèches et ternes.
L’Intensive Moisture Treatment : Ce soin nourrit en profondeur le cheveu. Ainsi, sa formule puissante et rajeunissante protège les cheveux contre les facteurs de stress environnementaux. Mais elle prévient également la casse et réduit les enchevêtrements. Les boucles sont plus définies, le cheveu mieux hydrater et malléable.