Le lissage

Qu’il soit brésilien ou au Tanin, le lissage est un traitement à la kératine qui semble être aujourd’hui, la solution miracle pour dompter et maîtriser les cheveux difficiles. Mais avant de se lancer, il faut être conscient de connaître les avantages et les inconvénients. Mais aussi quels sont les risques pour vos cheveux ainsi que pour votre santé.

Le lissage brésilien

Le lissage brésilien, bien plus qu’un simple défrisage, c’est une technique de lissage qui a aussi pour effet d’entretenir le cheveu. Cela consiste à « injecter » de la kératine liquide, issue de protéine animale ou végétale, dans la fibre capillaire. Pour activer la pénétration de la Kératine au cœur de la fibre, le coiffeur utilise des plaques lissantes. Ce qui aura pour effet d’assouplir le cheveu, tout en lui apportant de la souplesse, de la brillance et de la matière. Les frisottis disparaissent et les cheveux sont plus résistants à l’humidité. L’effet alourdissant de la kératine sur le cheveu permet de le détendre à environ 30 %, il ne s’agit donc pas d’un défrisage. Cependant, le lissage est assuré par l’action de la chaleur combinée à celle du Formol ou autre molécule suivant les marques.

Comment ça marche ?

  1. Tout d’abord, le soin commence par un shampoing purifiant, qui permet d’écarter les micro-écailles du cheveu pour faciliter l’absorption de la kératine et d’éliminer les impuretés.
  2. Une fois les cheveux lavés, le lissage débute sur cheveux humides. On applique alors mèche par mèche le soin, que l’on répartit uniformément sur la chevelure à l’aide d’un peigne fin. Pour éviter l’effet cheveux gras, on évite de toucher les racines.
  3. Puis on vous place sous un casque chauffant, pour activer le produit et sécher les cheveux, le temps de pose varie en fonction de la nature du cheveu (entre 20 et 45 minutes). Le produit n’est pas rincé, vous le gardez encore 48 h minimum le temps qu’il agisse. Pendant cette période, vous ne devez pas attacher ou laver ni même rincer vos cheveux.
  4. Puis retour au salon après deux ou trois jours pour un séchage au sèche-cheveux et au fer à lisser. Enfin, il ne vous reste plus qu’à admirer le résultat.

Le lissage brésilien permet entre autres de passer d’une chevelure frisée, à des cheveux bouclés, des cheveux bouclés à des cheveux plus souples et de cheveux souples à des cheveux raides.

Le lissage brésilien est-il dangereux pour notre santé ?

La kératine est soit d’origine végétale ou animale et naturelle. Pour que le lissage soit bien accueilli par le cheveu, il faut le décaper et les produits utilisés ne sont pas sans risques. Aussi bien pour le coiffeur ou la coiffeuse ou pour le client. Le produit le plus utilisé est le formol et les risques les plus connus sont : douleurs aux yeux, au nez ou a la gorge, ainsi des troubles respiratoires, vomissements et risque de cancer.

Certains lissages annoncés sans formol contiennent en fait des précurseurs, par exemple le méthylène glycol, ou encore des analogues tels que le Gluteraldéhyde ou le Glyoxal. Sous l’action de la chaleur du fer, ils dégagent des vapeurs extrêmement nocives. Au Canada, aux États-Unis et en France, les autorités de santé ont interdit ces derniers mois de nombreuses marques qui présentaient des concentrations en formol jusqu’à 12 fois supérieures aux maximums autorisés.

Les effets sur notre santé

La principale plainte et préoccupation en matière de santé liée aux traitements à la kératine brésilienne est que beaucoup (sinon tous) contiennent du formaldéhyde et/ou des ingrédients produisant du formaldéhyde. Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies, le simple fait de sentir du formaldéhyde peut provoquer des maux de gorge, de la toux, des larmoiements aux yeux et des saignements de nez. En plus des problèmes de cancer, l’exposition chronique au formaldéhyde peut également provoquer :

  • Des dommages généraux au système nerveux central, notamment une prévalence accrue de maux de tête, de dépression, de changements d’humeur. Ainsi que de l’insomnie, l’irritabilité, déficit de l’attention et l’altération de la dextérité, de la mémoire et de l’équilibre.
  • Allergies : les réactions allergiques sont courantes avec les traitements à la kératine, entraînant une irritation, des éruptions cutanées et des problèmes respiratoires.
  • Effets secondaires qui peuvent survenir dès les premières minutes après l’application des produits et/ou dans les mois à venir.

Le lissage brésilien et la coloration

Le lissage brésilien n’est pas non plus une contre-indication pour les cheveux colorés, les cheveux bouclés ou les cheveux méchés. Toutefois, il n’est pas rare que la couleur s’éclaircisse d’un ou deux tons après le traitement. Par conséquent, il est préférable de colorer les cheveux avant le lissage, mais préférez une couleur légèrement plus foncée que la couleur souhaitée, afin que l’effet du lissage soit parfait ! Il est conseillé d’attendre au moins 2 semaines pour la coloration après un lissage brésilien !

Le lissage brésilien et les femmes enceintes

Les traitements à la kératine ne conviennent pas aux femmes enceintes, aux femmes qui allaitent ou à celles qui envisagent de concevoir. Le formaldéhyde, le méthylène glycol et d’autres ingrédients cancérigènes dans ces traitements peuvent causer des anomalies congénitales. Pouvant parfois entraîner une mort précoce, après des utilisations répétées. Les traitements capillaires à la kératine nécessitent une exposition prolongée à des produits chimiques dangereux et potentiellement mortels et devraient donc être évités par les femmes enceintes. Si vous avez utilisé un traitement capillaire à la kératine ou tout autre traitement chimique en salon de coiffure, vous devez consulter votre médecin dès que possible.

Comment entretenir son lissage brésilien ?

Tout comme les colorations, le lissage brésilien demande un entretien particulier pour durer le plus longtemps possible. Pour que les cheveux restent sains, hydratés et souples, il est surtout nécessaire d’opter pour un shampoing sans LSS (Laurylsulfate de Sodium) ou SLS (pour Sodium Lauryl Sulfate). En effet, ce composant chimique est connu pour éliminer la kératine des cheveux, alors que la kératine est justement ce qui permet aux cheveux d’être plus lisses. Le lissage brésilien n’exempte pas non plus des autres soins qu’on a l’habitude de faire. Il ne protège pas par exemple contre les cheveux secs, cassants ou ternes. Il est donc important de continuer à appliquer des masques régulièrement.

En définitive, le lissage brésilien présente de nombreux avantages :

  • Il permet de réduire ou de faire carrément disparaître pendant un certain temps les boucles qu’on ne supporte plus.
  • Redonne de l’éclat à la chevelure.
  • Permet de discipliner les cheveux pour pouvoir les coiffer facilement.

Mais, possède tout de même certains inconvénients. Outre le prix, qui représente tout de même un certain budget, la réalisation demande du temps, la durée n’étant pas très bien définie. Il faut être consciente que l’on va sûrement perdre un peu du volume qu’on avait l’habitude d’avoir. Enfin, être prête à ne pas toucher à ses cheveux pendant au moins 48 h ! C’est malgré tout un soin qui vaut vraiment le coup. La préparation matinale est bien plus agréable. On ne perd plus autant de temps à se lisser les cheveux au lisseur, et surtout, on peut enfin se coiffer comme on veut ! Quand on en a assez de ses boucles, le lissage brésilien est vraiment une solution à tester. 

Le lissage au tanin

Le tanin, c’est une substance végétale que l’on retrouve, notamment dans les écorces d’arbres (chêne, châtaigner), ainsi que dans la peau du raisin, après macération. Le lissage au tanin ou taninoplastie, c’est donc un lissage qui utilise cette protéine végétale acide, afin d’assouplir la fibre capillaire (environ 80 %), de la nourrir, l’hydrater et la renforcer. En moyenne un lissage au tanin dure entre 3 et 6 mois. Contrairement aux autres méthodes de lissage (brésilien, japonais, français), il ne contient pas de produits chimiques, il est donc moins agressif. Pour les cheveux bouclés, frisés ou crépus, vous obtiendrez plus de contrôle, car les cheveux seront détendus et plus souples. Avec ce lissage les matières se coiffent avec une facilité déconcertante. UNE NOUVELLE VIE CAPILLAIRE!!!!

Comment cela fonctionne ?

Le lissage demande de suivre des étapes bien définies :

  1. On commence par laver les cheveux avec un shampoing, qui va dilater les écailles du cheveu, afin de faciliter la pénétration du produit à l’étape suivante.
  2. Puis, séchage des cheveux naturellement et application du produit au tanin, à l’aide d’un pinceau, mèche par mèche, tout en veillant à ne pas toucher la racine.
  3. Une fois le produit posé sur toute la chevelure, on le laisse agir le temps nécessaire.
  4. Ensuite, on procède au rinçage, pour enlever le produit totalement des cheveux et à nouveau séchage.
  5. Enfin, le produit étant thermoréactif pour assouplir les cheveux, il faut passer un fer à friser mèche par mèche, pour le résultat final.

Le lissage au tanin est efficace sur tous les types de cheveux, la seule différence résultera du temps de pose. Toutefois, si vous avez les cheveux méditerranéens ou métissés préférez cette méthode aux autres.

Le lissage au tanin est-il dangereux ?

La technique de lissage au tanin est novatrice, car le procédé élimine totalement les molécules chimiques. En ce sens, il ne cause aucun désagrément aux cheveux. Au lieu de cela, il leur permet de le restaurer et de le réhydrater. Le tanin agit sur les cellules du cuir chevelu, en formant une couche protectrice, rendant les cheveux doux et brillants pendant longtemps. Contrairement au lissage brésilien, le lissage au tanin équivaut à nourrir les cheveux. Là où le lissage brésilien a tendance à lubrifier les cheveux, le lissage au tanin convient à tous les types de cheveux. Par conséquent, le résultat permet d’avoir des cheveux lisses, forts et gainés. Il peut également prolonger leur durée de vie.

Comment entretenir un lissage au tanin ?

Lorsque vous réalisez un lissage au tanin, la règle d’or c’est de proscrire tous les produits capillaires contenant du sulfate. En effet, le sulfate à tendance à réduire la kératine présente naturellement. Occasionnant des cheveux sans vie, rêches, pouvant même provoquer des pellicules. Votre lissage au tanin aura une duré de vie plus limitée si vous utilisez les produits contenant des sulfates. Privilégiez donc les produits bio et naturels, qui ne comportent pas de sulfates.

Le lissage français

Inventé par une célèbre coiffeuse parisienne, le lissage français peut être envisagé comme un perfectionnement du lissage brésilien. Car il permet de lisser les cheveux jusqu’à 95 % (le lissage brésilien est à 80 %). Il permet donc, de lisser les cheveux, mais pas seulement. Composé d’acide hyaluronique et de kératine de cachemire et de fleur de lys 100 % naturelle, ainsi que de poudre de diamant, il aide le cheveu à se reconstituer et s’hydrater tout en apportant brillance et lumière. De plus, le soin contient des pigments violets, qui permet de neutraliser les reflets jaunes et orangés du blond. Il faut compter environ trois heures en salon, pour un traitement qui dure entre 4 et 6 mois. Le lissage français convient à tout type de cheveux et peut se réaliser sur des cheveux colorés, méchés ou sensibilisés. Toutefois, il convient de laisser une période d’un mois entre la coloration et le lissage. Enfin, bien que réalisable, le rendu d’un lissage français sur des cheveux afros sera moins visible que sur les cheveux de type caucasien. Les cheveux seront alors hydratés, mais pas lissés.

Comment ça marche ?

  1. Le soin commence par un lavage au shampoing neutre dont l’objectif est d’ouvrir les écailles du cheveu pour simplifier l’absorption des produits qui vont suivre.
  2. Puis, le coiffeur dépose un prétraitement qui va ouvrir davantage les écailles, qu’il laisse poser plusieurs minutes.
  3. Lorsque le temps de pose est fini, le prétraitement est rincé et on applique alors le soin lissant thermoréactif, mèche par mèche, qui va assouplir le cheveu. Il s’étale mèche par mèche.
  4. Au bout de 20 minutes, on rince à nouveau les cheveux, pendant environ 10 minutes sans shampoing.
  5. Après le rinçage, le coiffeur réalise un brushing pour sécher et uniformiser les cheveux.
  6. On termine avec le fer à lisser, que l’on passe mèche par mèche, pour fixer la kératine sur le cheveu et ainsi figer la mémoire du lisse.
  7. Enfin, le soin se termine par la pose d’un sérum, qui va démêler, hydrater et apporter de la brillance.

Le lissage français comporte t-il un risque ?

Fabriqué avec des produits nobles et naturels et ne contenant ni formol ni éléments corrosifs ou nocifs, le lissage français n’est pas agressif et ne présente donc aucun danger particulier pour nos cheveux. À l’inverse, il serait même bénéfique. En effet, il permet de lisser merveilleusement votre chevelure en l’hydratant et en la nourrissant.

Comment entretenir un lissage français ?

Après le lissage, si vous souhaitez le conserver le plus longtemps possible votre lissage utilisé les produits adaptés votre type de cheveu et qui ne ruinera pas le travail effectué. L’entretien doit se faire quotidiennement. Vous disposez pour cela d’une gamme spécifique de produits capillaires qui comprend : shampoing hydratant, masque nourrissant, spray à la kératine, sérum et huile pour les pointes.

Les principaux composant des lissages

La kératine

Les cheveux sont composés en grande partie de Kératine. Elle compose sa structure à 95%. C’est une protéine naturelle qui protège nos cheveux contre toutes les agressions extérieures (le soleil, l’eau de mer ou de piscine, le vent, le froid, la chaleur, les poussières, les polluants, etc.). Elle apporte élasticité, douceur et brillance. C’est en quelque sorte l’armure de vos cheveux. Les lissages utilisent donc ce composant afin de pouvoir détendre vos cheveux. Il existe deux types de kératine, la kératine animale et la kératine végétale.

Kératine animale

Résultant des déchets d’animaux kératiniques, la kératine animale est issue de cornes et de sabots des animaux d’abattoirs. Ainsi que des plumes d’animaux de basse-cour, des membranes de la coquille d’œuf… On peut aussi en récupérer à partir de la laine d’alpaga ou de mouton. Parmi la kératine animale, on retrouve la kératine Beta (β). C’est une forme de la protéine présente principalement chez les oiseaux et les reptiles. La kératine β qui constitue la peau des reptiles, lui permettant d’être imperméable et solide, est plus robuste que la kératine qui compose les ongles et les cheveux de l’homme, la kératine alpha (α).

Kératine végétale

Également appelée phytokératine, la kératine végétale s’extrait du blé, du soja ou du maïs. À l’inverse de la kératine animale, elle est d’origine végétale, car issu des plantes. Riche en acides aminés, ce qui la rend similaire à la kératine animale, elle aide le cheveu à retrouver vitalité, force, brillance et élasticité, tout le réparant.

La paraffine

La cire de paraffine est un composant d’origine minérale, dérivé de résidus pétroliers solides. Il est obtenu par extraction à basse température de propane liquide et de goudron non distillé ou par extraction de lignite, de schiste ou de tourbe. Dans la famille de la paraffine, il existe les différences suivantes :

  • Liquide
  • Huileuse
  • Solide

La cire de paraffine est employée pour la fabrication de nombreux produits dans différents secteurs, tels que la vaseline, les bougies et les cosmétiques. La paraffine solide ou liquide est obtenue à partir de la distillation et du raffinage du pétrole brut. La cire de paraffine est jaune et devient blanche sous l’action de l’acide sulfurique. Insipide et inodore, elle est insoluble dans l’eau, mais soluble dans l’éther.

Ce produit pétrolier raffiné obstrue les pores et la respiration normale, en formant une fine pellicule à la surface de la peau. La cire de paraffine, non seulement adsorbe la saleté et les bactéries, mais ralentit également l’absorption d’autres produits couramment utilisés en cosmétique. Sans oublier qu’il peut également provoquer des réactions allergiques et une peau sèche.

Les silicones

Il s’agit d’un produit dérivé du sable et du quartz. La substance est une sorte d’huile. Le silicone a pour effet de créer autour du cheveu une enveloppe de protection, qui va gainer, assouplir et colmater les fourches et les fissures. Les cheveux sont donc plus doux, plus soyeux et agréables au toucher. Toutefois, cela aura des conséquences néfastes puisqu’en le gainant le silicone va par la même asphyxier la fibre capillaire. Causant ainsi la casse et la détérioration du cheveu. De plus, le film formé autour du cheveu ne laissera pas les soins pénétrer dans la fibre. En réalité, le silicone n’est qu’une illusion et pas du tout un soin réparateur. En effet, il fait croire que le cheveu est en bonne santé et magnifique. Alors qu’en vérité, il oppresse et aggrave le phénomène de déshydratation des cheveux.

Les quats et polyquats

Les quats ou ammoniums quaternaires sont des tensios actifs cationiques, issus de la pétrochimie. Ils s’obtiennent soit par alkylation ou quaternisation d’amines tertiaires (dérivés d’ammoniac) soit par synthétisation d’amines tertiaires à partir d’oxyde d’éthylène. Polyvalents, on les utilise dans les produits lavants comme tensio-actifs, pour épaissir ou conserver les produits de soin ou encore comme conditionneurs dans les produits capillaires. Les quats ou ployquats ont des effets néfastes. Tout d’abord, sur les cheveux, car à défaut de les nourrir ils les oppressent lentement, en pénétrant à l’intérieur de la fibre et en formant une pellicule. Ensuite, pour notre santé, puisqu’ils seraient irritants (article 866/2014 du Règlement européen) et présenteraient des risques toxiques pour les voies respiratoires et seraient cancérigènes pour les personnes qui les manipulent. Ils sont facilement identifiables sur les flacons grâce à leur terminaison en –monium ou pour tous composants détenant les mots quaternium, chloride ou bromide.

Le phénoxyéthanol

Produit né de la distillation du pétrole, et issu de la lignée des éthers de glycol, le phénoxyéthanol est un conservateur (antimicrobien et antibactérien). C’est un produit très nocif pour l’homme, puisqu’il agirait sur la fertilité, la régularité du cycle menstruel, la formation du fœtus et de l’embryon, l’avortement spontané et les malformations héréditaires… Assimilable aisément par voie cutanée, il est facilement converti en acide phénoxyacétique, pouvant entraîner des effets neurotoxiques ou encore des troubles neurologiques. Il est en plus possiblement allergisant, causant urticaires et eczémas.

Le formaldéhyde

Le formaldéhyde est une substance chimique qui existe sous forme de gaz incolore et suffocant inflammable à température ambiante. Il est généralement vendu sous une forme liquide communément appelée formol. On l’appelle aussi méthanol ou formaldéhyde.

Il fut classé en 2004 par le CIRC (centre International de Recherche sur le Cancer) dans la catégorie des produits cancérigènes de niveau 1. Soit dans la classe de produits cancérogènes confirmés chez l’homme. Alors qu’Europe, il fait partie des cancérogènes de catégorie 3, c’est-à-dire, cancérogène possible chez l’homme. Ce classement est en passe d’être réexaminé, suite à une proposition de la France. Employé notamment comme désinfectant ou comme biocide ou encore comme liant dans les résines des produits de bricolage, d’entretien, de revêtements… ses effets nocifs s’appliquent soit par voie aérienne soit par exposition directe. C’est ainsi qu’en 2009, le cancer du nasopharynx fut reconnu maladie professionnelle, notamment dans les secteurs de préparation du formol, le médical, la cosmétique, les industries, l’agriculture…

Conclusion

Les traitements capillaires à la kératine peuvent sembler une solution rapide pour les cheveux bouclés ou ondulés, mais ils peuvent vous coûter plus cher à long terme. Les tests montrent que les traitements à la kératine contiennent des concentrations dangereuses de formaldéhyde et d’autres produits chimiques.

Le formaldéhyde est une substance chimique cancérigène connue. Il peut également provoquer des réactions cutanées et d’autres effets secondaires. Les professionnels de la coiffure et de la beauté sont régulièrement exposés au formaldéhyde et à d’autres produits chimiques. Cela peut également avoir des effets sur la santé. Demandez à votre coiffeur le type de traitement à la kératine utilisé avant de prendre rendez-vous. Vérifiez les étiquettes soigneusement. Demandez d’autres alternatives plus sûres ou naturelles pour redresser les cheveux. Il est particulièrement important d’éviter le formaldéhyde et d’autres produits chimiques nocifs si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Évitez d’amener les enfants dans des salons de beauté où ils risquent d’être exposés à des produits chimiques dans l’air. Il existe des lissages brésiliens sans formol que nous conseillons vivement, ceux-là ne sont pas dangereux. Si vous souffrez d’asthme, d’allergies ou que vous êtes sensible aux odeurs, vous courez également un risque plus élevé d’effets secondaires liés aux produits chimiques en suspension dans l’air.